Devenir auto entrepreneur traiteur

Repas de mariage

Le mariage est un évènement qui peut-être découpé en plusieurs parties. Il y a la célébration du mariage en lui-même, soit religieux soit laïque et la partie réjouissance qui prend en compte tout ce qui est lié aux réjouissances. Cette partie est très importante car elle influence grandement la célébration d’un mariage. Découvrez dans cet article comment devenir auto entrepreneur traiteur pour les mariages.

Les missions du traiteur

Le traiteur est un composant essentiel de la réalisation du mariage et son rôle peut aller bien au-delà de la simple préparation du menu. Cependant, la première mission du traiteur est bien la conception du menu selon les envies du client.
Les couples aiment décider de ce qui sera servi à leurs convives lors de la réception. De fait, ils attendent que le traiteur suive leurs directives. Il doit donc s’assurer que tout est conforme au désir des futurs mariés.
La deuxième mission du traiteur en lien avec la première est le conseil. En effet, même si le couple a des envies, le rôle du traiteur est également de leur dire ce qui possible, ce qui ne l’est pas et ce qui pourrait convenir. Ce rôle de conseil est à prendre très au sérieux parce que le traiteur est aussi un guide pour la réalisation d’une réception réussie.
Le conseil peut aller de la conception du menu à l’aménagement des horaires en ce qui concerne la réception. Ainsi, il peut vous aider à définir par exemple l’heure du buffet, du dessert, etc.
La troisième mission attribuée au traiteur est le dressage des assiettes et la décoration des tables. Les mariés attendent que ce dernier porte un regard professionnel sur la décoration choisie pour les tables et les assiettes afin que celle-ci puisse cadrer avec le thème de la cérémonie, le menu concocté, etc.
La quatrième mission du traiteur est la réalisation du service. Quelle que soit la taille de l’évènement, le traiteur est celui qui se doit d’assurer le service durant toute la durée de la réception. Il est une sorte de maître d’hôtel qui veille à ce que les différentes tâches organisationnelles soient remplies à la perfection par le personnel. Il est le référent entre les mariés et le personnel présent à la cérémonie.
En dehors de ces principales missions, le traiteur peut également :

  • conseiller dans le choix de la salle de mariage ou de réception ;
  • fournir la pièce montée
  • s’occuper du lavage de la vaisselle ;
  • nettoyer le lieu de la réception.

Les formations existantes pour devenir traiteur

Le traiteur est avant tout un expert en matière de cuisine. Il doit donc disposer de certaines aptitudes dans le domaine culinaire avant de prétendre à devenir traiteur. Pour obtenir un diplôme de traiteur, vous pouvez passer :

  • un BTS hôtellerie et restauration ;
  • un Brevet professionnel charcutier-traiteur ;
  • un CAP cuisinier ou charcutier-traiteur ;
  • un Bac professionnel boucher, charcutier, traiteur ;
  • un Bac technologique hôtellerie.

Par ailleurs, il est possible de devenir traiteur en tant que dirigeant d’entreprise et dans ce cas, vous n’avez pas forcément besoin d’un diplôme en cuisine. En revanche, il vous faudra justifier d’une expérience de 3 ans en tant qu’indépendant ou dirigeant d’entreprise. Mais dans ce cas, vous devrez embaucher du personnel qualifié en cuisine.

Le salaire du traiteur mariage

Le salaire d’un traiteur mariage n’est pas facilement chiffarble car il dépend d’un certain nombre de paramètres. En effet, selon le nombre de prestations réalisé et les types de prestations, le salaire d’un traiteur peut être compris dans une fourchette de de 1.300 à 6.000 euros bruts par mois.
Le salaire moyen d’un auto entrepreneur traiteur peut atteindre les 3.000 euros bruts par mois. Cette valeur reste cependant à titre indicatif car au vu des paramètres intervenant dans ce secteur, elle peut varier.

Les débouchés du traiteur

Le métier de traiteur connaît un certain développement et cela permet de diversifier les offres. Cette diversification du métier de traiteur offre des débouchés dans le domaine de la pâtisserie, de la charcuterie, de la boucherie ou de la crêmerie-fromagerie. Les débouchés du traiteur sont multiples et offrent ainsi un large choix aux auto entrepreneurs.

Devenir traiteur en auto entrepreneur, les démarches

Avant de devenir auto entrepreneur traiteur, certaines démarches administratives doivent être réalisées. La première est le choix du statut juridique de l’entreprise.

Choix du statut juridique de l’entreprise

Lors de la création de votre entreprise, vous devez définir son statut juridique afin de pouvoir l’immatriculer par la suite. Vous pouvez ainsi opter pour un statut d’auto entrepreneur souple, rapide à mettre en place et qui bénéficie d’une fiscalité allégée.
Outre cela, il y a le statut de société (SAS, SASU) et d’entreprise (EIRL, EURL) qui sont également d’autres options en matière de statut juridique de votre entreprise. Chacun de ces éléments est important dans la mesure où il a un impact direct sur votre activité.

La société de traiteur

La création de votre société de traiteur va requérir son immatriculation qui dépend de la forme juridique de l’entreprise. Dans le cas de l’auto entrepreneur traiteur, il est recommandé de démarrer son activité sous le format de micro-entreprise.
C’est une forme sous laquelle il est facile de s’inscrire. En revanche, si vous optez pour la création d’une société, celle-ci qui va nécessiter la rédaction de vos statuts et une inscription au Registre du Commerce et des Sociétés.

Le compte bancaire de l’auto entrepreneur traiteur

Pour exercer comme un auto entrepreneur traiteur, il est recommandé d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Se servir d’un compte personnel pour une activité professionnelle n’est pas souhaitable parce que les banques n’acceptent généralement pas ce genre d’utilisation.
De plus, elles sont en droit de fermer votre compte en cas de découverte de votre activité professionnelle.